LA MENTHE

Été 2017

Découvrez les bienfaits d'un produit naturel

Ce mois-ci, c'est la menthe!

Toi, ma plante de menthe posée sur la table de cuisine, je te vénère. Surtout en hiver. Quand la saison estivale est encore loin devant moi je rêve de sentir la chaleur des rayons du soleil sur ma peau laiteuse autant que de goûter ta saveur mentholée au détour d'une salade de fraises. Alors en passant devant toi, je m'arrête net, je me penche et je sens ton parfum qui exhale. Je ferme les paupières et je suis transportée dans un jardin, l'été. Je serais venue te chercher parmi les herbes aromatiques pour rafraîchir de ta saveur une poêlé de pommes de terre.

Mais soudain je rouvre les yeux et je me souviens qu'il m'arrive aussi de te détester. Sournoise petite herbe. Quand avec malice, tu restes blottie à

 mon insu dans la chaleur humide de ma bouche. Précisément à l'extrémité d'une de mes canines. Fière, tu te pavanes aux yeux de tous. Ignorant la supercherie je souris encore et encore. Jusqu'à ce que quelqu'un te dénonce et que d'un coup de langue, je t'avale !

LE SAVIEZ-VOUS?

LA MENTHE À TRAVERS LES ÂGES

 

En Egypte déjà, des archéologues avaient trouvé des feuilles de menthe en découvrant des tombeaux égyptiens.

Grecs et Romains la cultivaient aussi dans les jardins des monastères et couvents. D’ailleurs Pline l’ancien raconte dans « Histoire Naturelle » que “ La menthe a une odeur qui éveille l’esprit et une saveur qui excite l’appétit ”.

Mais on raconte également que les Grecs la considéraient comme un excitant sexuel et interdisaient sa consommation aux soldats !

Plus tard au Moyen-Âge, Charlemagne reconnu aussi ses vertus et fit en sorte qu’elle soit cultivée dans les terres du domaine royal.

Hildegarde de Bingen religieuse mystique et femme de lettres du XIIe siècle, conseille cette plante contre les maux d’estomac, nausées, maladies de la poitrine (poumons et cœur) et contre les troubles de la vue.

1200 variétés !

Menthe pouliot, Menthe des champs, Menthe aquatique, mais la plus cultivée reste la Menthe poivrée. Considérée comme une des seule à être officinale, elle est utilisée pour son huile essentielle et en herboristerie pour ses vertus thérapeutiques.

Cultivée en Angleterre à partir du XVIIe siècle, elle est le résultat d’une hybridation de la menthe aquatique et la menthe verte (Mentha aquatica et Mentha spicata). Cette menthe est devenue la fameuse menthe poivrée de Milly-la-Forêt. Région connue pour la culture de plante médicinales depuis le XIIe siècle, il ne reste plus qu’un producteur traditionnel : Alain Bosc Bierne.

ETYMOLOGIE

Selon Ovide (Métamorphoses X, 728) le nom menthe viendrait du nom d’une nymphe dont Hadès tomba amoureux, causant les foudres de son épouse Perséphone. Cette dernière transforma sa rivale en un végétal et devint Mintha ou Mentha en Grec.

Perséphone est donc la femme légitime et féconde à l’instar de Mintha, la maîtresse dédiée au plaisir. On en revient donc par analogie botanique au fait que certaines espèces comme la menthe poivrée soient stériles et ne se reproduisent pas par les graines et à ses vertus dites aphrodisiaques !

Été 2017

“ La menthe a une odeur qui éveille l’esprit et une saveur qui excite l’appétit ”.

ASTUCES

UTILISATION

 
Célèbre plante médicinale, la menthe a milles et une vertus. Digestive, tonique, stimulante, carminative et même antiseptique ! À faire avec modération pour éviter l’effet contraire, quelques gouttes sur un morceau de sucre qu’on laisse fondre dans la bouche calment les migraines et les vertiges d’origine nerveuse et laissent un goût mentholé. Utilisé en hydrolat (eau florale), elle tonifie et apaise la peau après le rasage ou l’exposition au soleil et en compresse sur les yeux pour décongestionner immédiatement les yeux fatigués.

INFUSION

Faire bouillir de l’eau, puis hors du feu ajouter une douzaine de feuilles de menthe fraîche que vous laisserez infuser pendant 12 minutes.
Une infusion de menthe poivrée est parfaite pendant les examens car elle favorise la mémoire.

Aromatisez aussi votre eau, en glissant dans une bouteille une branche de menthe fraîche (dont vous aurez préalablement froissé les feuilles pour en faire extraire toute la saveur) ! 

Dans votre armoire imbibez un mouchoir de quelques gouttes d’huile essentielle de menthe, cela éloignera les mites, et laissera une douce fragrance !

Illustrations : Lauriane Godart